show sidebar & content

COMPAGNIE

La Compagnie3637 est fondée en 2008 par deux comédiennes et une danseuse. Ces trois artistes font le pari d’être mues par une énergie créatrice commune et non par un genre artistique unique. Intimement liées par une dynamique de travail, un investissement débordant et une soif de recherche, ces trois artistes s’expriment via différentes créations de danse et de théâtre. Parfois ensemble, parfois séparément, que ce soit sur scène ou dans le travail de création.

Partageant une même approche du plateau, leurs personnalités artistiques sont néanmoins très différentes les unes des autres et en découlent des objets qui leurs sont propres.

Il y a de la danse, du théâtre, il y a de la danse-théâtre, de la marionnette et du jeu, du théâtre visuel, des spectacles pour adultes, pour enfants, des spectacles pour tous aussi….

Pour chaque pièce, pour chaque thématique abordée, la Compagnie3637 cherche à créer un langage scénique spécifique fondamentalement lié au propos et au public qu’elle désire rencontrer. Elle choisit alors de s’entourer d’artistes qui partagent les mêmes préoccupations ainsi que l’audace et l’impatience d’entreprendre.

Je crois que le théâtre est un lieu possible d’interrogations et d’expériences de l’humain, un lieu où l’on peut dire quelque chose d’actuel et de brûlant de nous et notre monde. J.Pommerat

Direction artistique
Sophie Linsmaux
Bénédicte Mottart
Coralie Vanderlinden

Diffusion/Production/Adminstration
Laurent Ska

Sophie LinsmauxSOPHIE LINSMAUX
Sophie partage son temps entre les tournées jeunes publiques et le théâtre pour adultes.
Elle travaille à plusieurs reprises au sein du Zone Urbaine Théâtre avec G.Lini ou encore M. Haulot. Elle s’immisce également dans différentes compagnies comme le théâtre Oz, les Mutants avant de créer son propre territoire : la Compagnie3637.
Elle cherche alors à définir son regard théâtral et avec Aurelio Mergola, elle conçoit et met en scène Où les hommes mourraient encore. Cette première création recevra le prix Découverte décerné par la critique belge en 2011. Cette première tentative est le début d’une recherche passionnante autour de l’écriture-plateau et du théâtre d’images.
bio_benedicte_mottartBÉNÉDICTE MOTTART
Bénédicte est danseuse contemporaine. Elle choisit de s’exprimer par cet art du corps avant tout pour son rapport à l’émotion, à l’instinct et au sensoriel et pour sa capacité à toucher le public sans passer par la réflexion.
Bénédicte étudie notamment à The Place, à la London Contemporary Dance School. A la recherche du challenge et de la performance physique, elle travaille avec Ultima Vez/ Wim Vandekeybus (Nieuwzwart, Radical Wrong, Oedipus/Bêt Noir).
Sa rencontre avec Coralie Vanderlinden la fait basculer dans l’univers de la danse-théâtre. Ensemble, elles créent CORTEX et, plus largement, elles aspirent à affiner un langage scénique spontané et direct alliant la parole et le mouvement dans la quotidienneté.
Depuis peut, Bénédicte se dirige également vers le théâtre jeune public (La Berlue, Toute Seule et Sequenza, L’adoptée).
bio_coralie_vanderlindenCORALIE VANDERLINDEN
Coralie se forme à la danse et au théâtre (conservatoire de Mons), et dans plusieurs écoles de Madrid. La marionnette croise son chemin comme une évidence. Ainsi que le rapport au corps.
Comédienne dans le théâtre pour enfants autant que pour adultes, elle trouve un complément cohérent et enrichissant à traverser les deux publics.
Dernièrement, elle assiste Jean-Michel d’Hoop (L’école des Ventriloques) et Patrick Bonté (Corps Magnétiques), elle joue dans L’incendie de la Ville de Florence (Hervé Guerrisi), 3 Vieilles (Point Zéro, Jean-Michel d’Hoop), dans Zazie et Max (3637, Baptiste Isaia), et Cortex (3637).