show sidebar & content

COMPAGNIE

La Compagnie 3637 a été fondée à Bruxelles en 2008 par Sophie Linsmaux, Bénédicte Mottart et Coralie Vanderlinden.

Au fil des créations et de façon organique, la mixité des formes, des langages, des univers artistiques, est devenue notre identité. Issues d’horizons variés et mus par des sensibilités différentes, nous développons une approche artistique métissant les mots, le mouvement, la marionnette, l’univers sonore, etc. offrant plusieurs modes de transmission et donc des lignes d’interprétation diverses.

Pour chaque spectacle, nous cherchons à créer un langage scénique spécifique fondamentalement lié au propos et au public que nous désirons rencontrer. En 2018, la compagnie a souhaité se structurer différemment, afin de marquer davantage nos priorités et améliorer la visibilité et la lisibilité de la compagnie. L’adresse au jeune public est alors devenu notre fer de lance. Un théâtre à l’esthétique mixte, qui intègre un travail important sur la corporalité, qui s’ancre dans une démarche active, réfléchie, auprès du public jeune et scolaire, et à partir de ceux-ci, auprès des enseignants et des adultes accompagnants.

Nous abordons dans nos spectacles des sujets dans lesquels nous ressentons une urgence à (ré)affirmer, (ré)introduire une place pour chacun, pour des visions du monde différentes, dans la défense d’un vrai vivre- ensemble, multiple et diversifié. En ce sens, les valeurs de liberté, de singularité et de respect des différences constituent nos valeurs fondamentales.

Nous souhaitons nous emparer de sujets forts (l’égalité des genres, la désobéissance civile, le travail, l’équité entre Homme et Nature, la sexualité, etc.), vastes et complexes à l’image du monde dans lequel nous vivons. Nous cherchons à ce que nos spectacles prennent racine dans la réalité d’enfants et d’adolescents d’aujourd’hui. Il nous semble primordial que nos spectacles soient un lieu de réflexion. Nous souhaitons encourager le spectateur, quel que soit son âge, à se forger son propre point de vue, à mener sa propre réflexion en fonction de son expérience de vie. Mais aussi à cultiver son imaginaire et son intelligence émotionnelle.

Nous nous engageons dans la voie d’un théâtre jeune public pleinement contemporain convoquant sur scène les différents outils théâtraux (texte, lumière, mouvement, musique, …) sans primauté absolue de l’un sur l’autre. Aujourd’hui, cette démarche constitue la ligne artistique de la Compagnie3637. Celle-ci reste en constante évolution. Nous travaillons chaque jour à l’affiner, la bousculer, la nuancer…

Je crois que le théâtre est un lieu possible d’interrogations et d’expériences de l’humain, un lieu où l’on peut dire quelque chose d’actuel et de brûlant de nous et notre monde. J.Pommerat

Depuis 2009, la compagnie a créé Zazie & Max (Prix de la Province de Liège et Prix Kiwanis aux Rencontres de Huy 2010) représenté près de 750 fois en Belgique et en France ; Cortex (Prix de la Ministre de la Culture aux Rencontres de Huy 2013, sélectionné par les Doms et les Hivernales au Festival d’Avignon en 2015) représenté 70 fois en Belgique et en France ; Les Désobéisseurs (présenté aux rencontres de Huy en 2013) ; Des illusions (Prix coup de foudre de la presse, et Prix de la Ministre de la Jeunesse aux Rencontres de Huy 2016, Prix de la Critique 2017), représenté 80 fois en Belgique et en France ; humanimal (mention spéciale du Jury pour « Expérience singulière » aux Rencontres de Huy 2018)

Direction artistique
Sophie Linsmaux
Bénédicte Mottart
Coralie Vanderlinden

Diffusion/Production/Adminstration
Marie Angibaud
Sophie LinsmauxSOPHIE LINSMAUX
Sophie partage son temps entre les tournées jeunes publiques et le théâtre pour adultes.
Elle travaille à plusieurs reprises au sein du Zone Urbaine Théâtre avec G.Lini ou encore M. Haulot. Elle s’immisce également dans différentes compagnies comme le théâtre Oz, les Mutants avant de créer son propre territoire : la Compagnie3637.
Elle cherche alors à définir son regard théâtral et avec Aurelio Mergola, elle conçoit et met en scène Où les hommes mourraient encore. Cette première création recevra le prix Découverte décerné par la critique belge en 2011. Cette première tentative est le début d’une recherche passionnante autour de l’écriture-plateau et du théâtre d’images.
bio_benedicte_mottartBÉNÉDICTE MOTTART
Danseuse & chorégraphe basée en Belgique, est une interprète fougueuse et instinctive. Elle travaille le corps comme un réceptacle de nos états et émotions. A la recherche du challenge physique, elle explore les techniques de floor work, du contact, de l’improvisation, du théâtre et du travail en hauteur. Bénédicte étudie notamment à The Place, à la London Contemporary Dance School. Elle crée et tourne pendant 5 ans avec Ultima Vez/Wim Vandekeybus (Nieuwzwart, Radical Wrong, Oedipus/Bêt Noir). Elle se consacre aujourd’hui principalement aux créations au sein de la Compagnie 3637.
bio_coralie_vanderlindenCORALIE VANDERLINDEN
Coralie se forme à la danse et au théâtre (conservatoire de Mons), et dans plusieurs écoles de Madrid. La marionnette croise son chemin comme une évidence. Ainsi que le rapport au corps.
Comédienne dans le théâtre pour enfants autant que pour adultes, elle trouve un complément cohérent et enrichissant à traverser les deux publics.
Dernièrement, elle assiste Jean-Michel d’Hoop (L’école des Ventriloques) et Patrick Bonté (Corps Magnétiques), elle joue dans L’incendie de la Ville de Florence (Hervé Guerrisi), 3 Vieilles (Point Zéro, Jean-Michel d’Hoop), dans Zazie et Max (3637, Baptiste Isaia), et Cortex (3637).